La chaux vive broyée

 
 

La chaux vive cumule les atouts tels qu'une préparation simple ; des usages multiples ; un produit naturel et écologique et un faible coût.

 

Propriétés et utilisations

• Combat l'acidité des sols et remonte le Ph des terres acides (Ph<6) pour les terres agricoles,
les jardins, épandre la chaux après le labour en l'enfouissant légèrement. Ne pas épandre la chaux en

même temps que le fumier ou le compost. Traitement annuel. (10kg/100m2).

.

• Recalcifie et augmente considérablement la résistance des terres argileuses (Floculation des

argiles). Augmenter alors le dosage : 20kg/100m2.

.

• Détruit les mousses et augmente le Ph. La mousse du gazon se nourrit de l'acidité et de la

décalcification des sols. Ratisser la mousse lorsqu'elle est sèche et d'aspect noirâtre. (20kg/100m2)

.

Assainit les pièces d'eau, les étangs, mares et puits (1,5 kg/10 m2)

.

Absorbe l'humidité dans les maisons d'habitation anciennes ; remplir à demi un récipient et

renouveler l'opération lorsque la chaux est éteinte (blanche et volumineuse).

.

Blanchit les troncs d'arbres, les locaux d'élevage et tout autre bâtiment grâce à ses qualités

antiseptiques (réaliser un lait de chaux).

.

Désinfecte les prairies : ainsi sont évitées et supprimées de nombreuses maladies parasitaires

du bétail (douve, bronchite vermineuse, strongylose...)

.

Protège les bois : recouvrir les poutres, planches et portes en bois avec un lait de chaux vive.

Retirer la chaux après sêchage : cette opération a la particularité de bloquer le tannin du bois et de

le vieillir.

.

Restauration : grand classique de la restauration du patrimoine à l'ancienne. Peut être teintée. Utilisable pour vos rénovations d'intérieur mais également pour vos revêtements extérieurs.

 

Caractéristiques

Composition : 85% CaO - Valeur neutralisante : 85

Densité : 0,9 tonne/m3 - Granulométrie : 0 à 4mm

 

Transformation

Notre chaux vive, produit naturel et écologique, est le résultat de la cuisson (calcination) avec du charbon d'une pierre calcaire (environ 100/120 mm et très pure - 95% CaCO3 dans notre carrière) à une température d'environ 1100°C pendant 48 heures, dans un four de 10 m de haut. Il se produit alors une réaction chimique ; la pierre a gardé le même aspect physique mais elle a perdu 44% de son poids en CO2 ; sa solidité est donc plus faible : c'est de la chaux vive en roche que nous broyons par la suite.

 

Carbonatation

La prise de la chaux aérienne s'effectue en absorbant le gaz carbonique présent dans l'atmosphère, d'où son nom. Il est de coutume de dire que la chaux aérienne "sêche au contact de l'air".
La rapidité de cette réaction dépend bien évidemment de l'humidité du milieu. La vapeur d'eau se lie avec le gaz carbonique atmosphérique et forme l'acide carbonique ; la chaux va alors fixer le gaz carbonique contenu dans cet acide : la carbonatation est à l'œuvre, la chaux change d'état pour se transformer de nouveau en calcaire.

 

Histoire de la chaux

La chaux est employée depuis plusieurs millénaires (environ 2000 ans avant l'ère chrétienne). Des blocs de calcaire calcinés étaient intégrés dans les murailles de certaines places fortifiées. La chaux aérienne est utilisée pour ses propriétés depuis l'antiquité ; elle intervient dans la réalisation des mortiers de construction, des enduits et des badigeons sur les murs. Elle servait également protéger les arbres fruitiers ou encore à lutter contre la putréfaction des cadavres (épidémie).

 


 

 

Mise en sac plastique scellé (25 kg l'unité)

 

Big bags prêts à l'expédition

 

Chaux vive broyée en vrac, livrée ou à emporter

     
accueil